Strange Fruit

 

En 1892 Dvorak, le célèbre compositeur tchèque, débarque à New York où il découvre une culture toute neuve qui le fascine, celle de la musique noire américaine.

« Dans les thèmes mélodiques des Noirs d’Amérique, raconte-t-il dans une interview pour le New York Herald, je trouve tout ce qui pourra contribuer à l’édification d’un style musical authentiquement américain : pathétisme, tendresse, passion, mélancolie, solennité, spiritualité, gaieté, joie et tout ce qu’on voudra. Cette musique est une source qui pourra alimenter tous les domaines de la composition musicale. »

 

La musique des Noirs est si étroitement liée à la grande histoire de la musique américaine que leurs destins se mêlent en permanence. C’est le thème qu’explore l’asbl Artichoke pour ce spectacle musical en compagnie des chanteuses Pauline Claes et Sarah Laulan, accompagnées au piano par Julien Libeer.

 

Au terme d’une longue nuit d’attente. Des voix s’élèvent, prières éparpillées… « Sometimes I feel like a motherless child ». Larmes et clapping, une nouvelle musique est née, le negro spiritual. Les encouragements fusent dans le champ de coton : « Hold on ! » et pousse la charrue, jusqu’à la Terre promise. Chanter pour survivre. Chanter pour exister. 

Un café enfumé ou un bout de trottoir, le noir-américain revendique sa place, “I’m white inside”.

Deux voix, celles d’Ella Fitzgerald et Louis Armstrong. Du cri de l’un rejaillissent ceux de tous les laissés-pour-compte.  « I shall be released ».Le noir-américain s’émancipe, Billie Holiday témoigne. Des figures féminines émergent.

Nina Simone, porte-parole de la black music, ouvre la voie d’une création métissée. La musique classique se teinte de jazz. Histoires d’amour The man I love, Porgy and Bess,  Gerschwin toujours.

La  voix solitaire, désormais légende résonne en nous tous. Nous sommes les enfants du blues.

Glorifier, commémorer, provoquer, pouvoir dire “I’m a bad, bad girl”, et dans un mouvement commun, célébrer les nouveaux matins.  « Ain’t that good news » ?

 

Le 28 mars 2015 à 20h30 au Petit Théâtre Mercelis

Adresse:

Théâtre Mercelis - 13, Rue Mercelis ; 1050 Bruxelles

 

Info et réservations:

http://www.asblartichoke.com/

musicartichoke@gmail.com

Par téléphone : 0485 931436

Prévente (réservation) : 10 eur – vente le soir-même : 15 eur

5 eur pour groupes de minimum 5 personnes

Asbl Artichoke

BE04 3630 9973 4531

communication: concert Strange fruit + votre nom