Artichoke logo coupe.png

About Us

Créée en 2011, l'asbl Artichoke a pour objectif d'ouvrir la musique classique auprès de tous les publics

2011. Quatre amies, une passion commune: la musique classique ! Un endroit (le théâtre Mercelis), un subside, et hop, l'aventure est lancée: elle s'appellera Artichoke. Pourquoi ce légume? Nul ne sait, et pourtant c’est lui s'impose. Parallèlement à leur carrière respective, elles organisent de nombreux concerts, avec le souci d'ouvrir la musique classique à tous les publics, en y ajoutant une trame narrative.

En 2019, L’asbl redynamise son activité et relance le théâtre musical pour jeune public. Après le ralentissement malheureux dû à la pandémie, 2021 ouvre une nouvelle phase, celle de la reconnaissance de la Fédération Wallonie Bruxelles, avec le spectacle "Contes de papier"

La compagnie artichoke c’est :

  • La promotion de la musique classique auprès de tous les publics, et le jeune public en particulier.

  • Le rayonnement de la musique avec des musiciens exceptionnels, dans des programmes atypiques, avec une attention particulière sur la réception (le plaisir du public)

  • L’éducation à la musique classique aux plus jeunes, ainsi qu’aux personnes qui ne viennent pas naturellement au concert

  • L’excellence artistique : une attention portée aux programmes/artistes présentés

  • La création de spectacles musicaux originaux autour de la musique classique : déjà 11 spectacles au répertoire artichoke (dont 8 ont été créés au sein de la Chapelle Musicale) : Schubert est amoureux, Disney Classics, The Mozart Show, Tchaikovski mon meilleur ami, Maurice, L’histoire du soldat de plomb, Contes de papier, Beethoven & Napoléon, La (petite) Flûte Enchantée/Il était une fois la flûte enchantée, Le Carnaval des Animaux, Little Nemo and the ice cream witch

  • Un catalogue d’une dizaine de concerts/spectacles musicaux pour tous les publics : Chiaroscuro, Un concert à bord du Titanic, La dernière Sonate, La femme et la mer, Comme un vol d'oiseaux blancs dans un ciel noir

La compagnie Artichoke est portée par la metteuse en scène/dramaturge et conceptrice de spectacles, Sophie van der Stegen. Depuis 2014, elle écrit et met en scène des spectacles au sein de la Chapelle Musicale Reine Elisabeth, où elle travaille par ailleurs comme directrice comunication et dramaturgie. Elle part d'un constat: il existe très peu de spectacles musicaux "jeune public" mettant en scène des musiciens classiques. D'autre part, les musiciens sont friands de participer à des projets scéniques différents, écrits sur mesure pour eux. Petit à petit, Sophie se met à rêver de développer cette activité à temps plein, grâce à l'asbl artichoke, écrin parfait pour cette nouvelle compagnie qui partage l'ADN d'ouverture et de décloisonnement, loin du snobisme et de l'élitisme.

En fonction des projets, Sophie réunit autour d'elles des équipes d'artistes et de musiciens, avec qui elle rêve et élabore des spectacles originaux mêlant théâtre et musique. Plus d'une dizaine de spectacles ont ainsi vu le jour, d'abord au sein même de la Chapelle Musicale, puis de la Compagnie Artichoke.

Note d’intention artistique de sophie van der Stegen

Le théâtre musical désigne un courant de la musique contemporaine où le « musical organise et justifie le théâtral » (Ginor Bruno, Aide-Mémoire de la musique contemporaine). Sans la musique, l'univers théâtral est incomplet, ou n'a aucun sens. C'est une forme hybride par essence, une parfaite combinaison, et un sentiment parfois d'être assis entre deux chaises. 

Il y a souvent une partition comme point de départ aux créations. Quand la musique surgit, elle se mêle à une histoire, ou à une idée visuelle. Alors, je cherche les artistes et des musiciens qui m'aideront à creuser, ensemble, jusqu'à trouver ce que la musique nous évoque, et comment nous voulons la faire passer aux publics, à travers l'histoire, la scénographie, etc.

Certains spectacles parlent de compositeurs (Ravel, Schubert), d'autres évoquent des contes connus, mis en musique, d'autres encore sont des formes simplifiées de grands opéras (la flûte enchantée): il y a tant de façons de faire passer l'amour de la musique par le théâtre.

Quand nous concevons nos spectacles pour des enfants, nous ne les sous-estimons jamais. Loin d’être une écriture mineure, ou des spectacles « cheap », l’écriture pour les jeunes publics est exigeante. Elle demande une extrême attention à de nombreux facteurs: contenu, forme, durée, rythme, humour etc.

Nous estimons qu'aucune musique n'est trop difficile d'accès pour les enfants, même le répertoire le plus pointu.